Se motiver pour apprendre l’espagnol

Vous avez envie de voyager en Amérique latine ou en Espagne, et vous souhaitez maîtriser l’espagnol avant votre voyage pour plusieurs raisons, plaisir, travail, études ? A travers cet article, nous allons vous donner les clés pour vous motiver à apprendre l’espagnol avant votre séjour sans avoir besoin d’être sur place pour apprendre. En effet, apprendre une nouvelle langue n’est pas toujours de tout repos car cela demande du temps et de l’investissement personnel, là où l’on se retrouve occupé à gérer beaucoup de choses personnelles et professionnelles en même temps. 

Comprendre sa vraie motivation 

Capture d’écran 2019-08-15 à 17.23.28.png

Quelle est votre motivation pour apprendre l’espagnol ? Qu’est ce qui vous plaît dans cet apprentissage ? Pourquoi avez-vous envie de cela ? Une fois que vous aurez défini votre motivation profonde qui est souvent personnelle : envie de communiquer avec de la famille qui parle espagnol, dépassement personnel, besoin d’expatriation, envie de partage pour un futur voyage etc; vous pourrez alors vous lancer dans votre véritable mission “apprendre l’espagnol”. 

Se fixer des objectifs personnels

Capture d’écran 2019-08-15 à 17.22.09.png

Avoir des objectifs est fondamental pour avancer dans votre démarche d’apprendre l’espagnol, car vous pourrez analyser votre progression beaucoup plus facilement, et ainsi savourer vos récompenses. Pour vous fixer des objectifs personnels, vous pouvez par exemple vous donner un défi à relever, voici quelques exemples :

  • Passer l’examen DELE qui est un diplôme officiel d’espagnol qui certifie votre niveau, c’est un objectif concret qui pourrait en plus de ça être un vrai plus pour votre CV, si par la suite vous recherchez un travail où la maîtrise de l’espagnol est requise. 
  • Partir seul dans un pays hispanophone le mois prochain
  • Atteindre le niveau B1 en 6 mois
  • Discuter avec les locaux pendant votre prochain voyage en Espagne ou en Amérique latine

Vous pourrez en trouver pleins d’autres, l’important étant, de se fixer des objectifs bien précis dans le temps et réalisables. Il faut également que cet objectif soit quelque chose qui vous motive profondément, et qui soit une raison suffisante pour fournir tous ces efforts. Si vous n’avez pas en tête L’objectif par excellence, vous pouvez vous faire liste de micro-objectifs que vous n’aurez plus qu’à cocher au fur et à mesure. 

Partager votre motivation 

Vous apprenez l’espagnol mais vous vous sentez seul ? Quand on est seul pour apprendre une langue, ce n’est pas toujours facile de savoir ce qui est juste ou pas, et de garder la motivation. Vous pouvez échanger avec des personnes qui ont envie de partager leur connaissance de la langue, ou qui apprennent comme vous. Ces contacts peuvent très bien être des contacts physiques : famille, amis, connaissance, club de langue, etc. Mais ils peuvent être aussi des personnes avec qui vous communiquez en ligne : forum, applications mobiles, jeux en ligne, Youtubeurs, blogueurs, commentaires, etc. Plus vous partagerez, avec des personnes qui se trouvent dans les mêmes difficultés que vous, plus vous vous sentirez compris aux moments où vous ressentez des difficultés, et moins vous aurez tendance à abandonner. 

Ne pas abandonner

Vous rencontrez une période de doutes et de démotivation, pour continuer votre apprentissage de l’espagnol, surtout n’abandonnez pas ! Le chemin peut vous paraître long, mais il en vaut la peine, car l’apprentissage d’une langue, c’est l’ouverture de nombreuses portes et donc d’opportunités qui pourraient s’ouvrir à vous. C’est normal, de ressentir des périodes où l’on a le sentiment, de ne pas progresser, c’est ce qu’on pourrait appeler un palier. Or, quand vous aurez passé ce palier, vous éprouverez du plaisir, et ne regretterez pas d’avoir été jusqu’au bout. Si cette pensée n’est pas suffisante pour vous, vous pouvez alors penser à votre source de motivation première, qui doit être la raison de tous vos efforts, ou encore aux objectifs que vous vous étiez fixés qui ne sont pas encore accomplis. Pour marquer le coup, écrivez sur un papier votre source de motivation et ressortez le en cas de grands moments de doute afin de retrouver la motivation. Si cela, ne suffit toujours pas, vous pouvez chercher du réconfort auprès de ceux qui ont réussi, en visionnant par exemple l’évolution de certaines personnes sur Youtube, leur blog, ou dans la vraie vie, tout simplement. 

Utiliser des ressources

Capture d’écran 2019-08-15 à 17.27.16

Pour apprendre l’espagnol, vous allez avoir besoin de ressources, afin d’apprendre justement cette belle langue. Multiplier les ressources est une bonne chose afin de travailler différents aspect comme la compréhension ainsi que l’expression orale, et écrite. De plus, vous en apprendrez plus sur la culture, ce qui rendra l’idée de votre futur voyage encore plus proche et intéressante. 

Les livres pour apprendre l’espagnol

Il est intéressant d’avoir des livres pour progresser quand on apprend une langue et aussi pour l’apprendre correctement. Il est facile d’apprendre une langue dans le mauvais sens, car en autodidacte et livré à soi même on ne sait pas toujours où l’on va. Le fait d’acquérir une méthode, va vous permettre de travailler sérieusement les points de grammaire importants, et aussi d’avoir une banque de mots de vocabulaire qui pourrait vous être précieuse. Si vous n’êtes pas motivé, acheter tous les livres du monde pour apprendre l’espagnol, ne vous sera pas d’une très grande aide. Alors, vous devez vous fixer des objectifs à réaliser dans la méthode que vous achetez en adaptant le temps à vos obligations personnelles, par exemple 2 semaines pour maîtriser les temps du présent en espagnol. Pour les personnes qui n’aiment pas trop lire, dans ce cas pour que l’exercice soit plus interactif et vivant, vous pouvez choisir un livre accompagné d’un CD audio. 

  • La série de l’espagnol pour les nuls : vous pourrez choisir le format le plus adapté à votre situation, en fonction de si vous avez déjà des bases, de si vous reprenez l’espagnol après un long temps de pause. Vous pouvez essayer par exemple :  l’essentiel de l’espagnol pour les nuls, le kit audio l’espagnol pour les nuls, je me remets à l’espagnol pour les nuls en 2 mois, l’espagnol pour les nuls en voyage. Pour ceux qui veulent mettre en place un plan d’action intensif, vous pouvez vous procurer la méthode intégral d’espagnol pour les nuls, disponible en coffret. 

Cette série est sympathique à lire et à travailler, car c’est un moyen pour apprendre simplement sans s’infliger une grande pression dans son apprentissage. 

  • La méthode assimil pour l’espagnol : Cette méthode est connue à travers le monde pour que l’apprentissage des langues deviennent plus intuitif, et accessible. Si vous allez sur leur site web et que vous indiquez la langue que vous souhaitez apprendre, donc ici l’espagnol, vous pourrez découvrir, en fonction de votre niveau, les différents supports qui sont proposés. Vous pourrez alors opter pour un cahier d’exercice, une méthode audio, etc. 

C’est une méthode qui a fait ses preuves, et qui pour l’avoir testé est très accessible, en permettant un apprentissage durable. 

  • Bescherelle l’espagnol pour tous : c’est un peu l’indémodable, l’indétrônable bescherelle mais cette fois pour l’espagnol. C’est un bon repère pour avoir notamment sous la main, les règles de grammaire et de conjugaison. 

C’est une ressource pratique lorsque vous avez un doute sur une règle de grammaire, des difficultés de conjugaison, de traduction, etc.. 

Les auteurs hispanophones à découvrir

Après avoir appris les règles, et agrandit votre lexique, vous pourrez vous plonger dans la lecture hispano américaine, ou espagnole, en lisant des livres qui ont souvent marqué l’histoire. C’est un moyen d’enrichir votre vocabulaire, et d’améliorer votre compréhension écrite. Voici une liste des auteurs à découvrir, vous pourrez vous en inspirer pour trouver les ouvrages que vous souhaitez lire : 

  • Antonio Muños Molina
  • Mario Benedetti
  • Miguel de Cervantes
  • Gabriel García Márquez
  • José Martí
  • Pedro Calderon de la Barca
  • Federico Garcia Lorca
  • Gabriela Mistral
  • Mario Vargas Llosa
  • Jorge amado
  • Juan Carlos Onetti
  • Julio Cortázar
  • Pablo Neruda
  • Carlos Fuentes
  • Jorge Luis Borges
  • Isabel Allende

Vous pouvez faire un tour dans la librairie qui vend des ouvrages en espagnol, la plus proche de chez vous, et ainsi faire votre choix. Pour les grands débutants qui souhaiteraient commencer à lire en espagnol des auteurs classiques de ce type, vous pouvez vous procurer des ouvrages bilingues comme “la casa de Bernarda Alba” de Federico Garcia Lorca. Vous pourrez sûrement les trouver à fnac par exemple. 

Les films que vous pouvez regarder 

Regarder des films en espagnol, est un excellent moyen d’améliorer votre compréhension orale, car vous serez confrontés aux accents des différents pays qui parlent espagnol, mais aussi à la rapidité des paroles, qui n’est pas toujours facile à suivre ! Vous pouvez également faire le choix de mettre les sous-titres en espagnol pour visualiser les mots. N’hésitez pas à les supprimer pour certains films, afin de vous habituer uniquement à ce qui est dit oralement. De plus, en écoutant certaines séquences, vous pouvez vous entraîner à les prononcer, en utilisant l’accent tonique qui est si important en espagnol. En plus, regarder un film, n’est pas une activité éprouvante qui demande une concentration extrême, c’est alors l’occasion d’apprendre lors de moment de détente et de loisirs. Découvrez les films que vous pouvez regarder : 

  • La lengua de las mariposas – La langue des papillons 
  • Ocho apellidos vascos – Huit noms de famille basques 
  • Ocho apellidos catalanes – Huits noms de famille catalans
  • Sin nombre – Sans nom
  • Volver – Revenir
  • Primos – Cousins
  • Campeones – Champions
  • El chino – Le chinois
  • La niña de fuego – La fille de feu
  • Mar adentro – la mer à l’intérieur
  • Un franco, 14 pesetas

à vous de trouver votre style de films et de vous lancer le défi de regarder par exemple un film par semaine en espagnol pour mesurer votre progression. Pour ceux qui préfèrent les séries, voici une petite liste :

  • La casa de papel – La maison de papier
  • Las chicas del cable – Les demoiselles du téléphone
  • El ministerio del tiempo – Le ministère du temps
  • La casa de las flores – La maison des fleurs 
Les youtubeurs

Les vidéos des youtubeurs peuvent être un bon soutien psychologique quand l’on recherche à progresser dans une langue, voici quelques noms de chaîne Youtube qui pourraient vous aider en espagnol :

  • Holamigo – apprendre l’espagnol
  • Espagnol pas à pas
  • Español con Juan
  • Espanol Con María
  • ¡Aprende español con Saby!
Les apps mobiles pour apprendre l’espagnol

Le smartphone est partout, et les applications mobiles aussi ! Si vous souhaitez apprendre l’espagnol, vous pouvez compléter votre apprentissage, grâce à l’usage d’une application mobile pour vous entraîner un peu partout où vous allez, dans les transports, chez le médecin, à la maison, etc. Vous pouvez donc vous entraîner à réaliser de petits exercices interactifs pour apprendre un petit peu chaque jour. La répétition est une des clés de l’apprentissage sur le long terme, alors découvrez quelques apps qui pourraient vous intéresser :

  • Duolingo 
  • Apprendre l’espagnol – Mondly
  • Apprendre l’espagnol + bravolol
  • Babbel
  • speakeasy spanish

Vous pouvez aussi vous appuyer sur des exercices disponibles en ligne sur des sites internet comme par exemple espagnolfacile.com, qui aujourd’hui est un site gratuit, où il est possible de tester votre niveau. 

Récompenser ses efforts

capture-de28099c3a9cran-2019-08-15-c3a0-17.25.14.png

Après l’effort, le réconfort, c’est bien connu ! Pour un peu plus de challenge, vous pouvez vous promettre une récompense que vous obtiendrez uniquement si vous avez atteint l’objectif que vous vous étiez fixé. Choisissez quelque chose qui vous donnerait vraiment envie, pour accentuer votre motivation, et accélérer votre réussite. Vous pourriez même vous offrir quelque chose en lien avec vos efforts fourni, comme un coffret DVD de votre série espagnole préférée, un livre de recette de votre pays hispanophone préféré, ou même quelques jours de voyage dans un pays hispanophone. 

J’espère que vous êtes plein de motivation pour réussir votre projet d’apprendre l’espagnol, et que cet article, vous a aidé à y voir plus clair dans la réussite de votre projet. Et vous ? Quelles sont vos motivations pour apprendre l’espagnol ? Apprenez-vous l’espagnol pour vous préparer à un voyage ? Partagez-nous vos objectifs pour cette année. 

*Les informations partagées dans cet article sont des données indicatives, elles ne se substituent pas aux informations des sites officiels, et/ou à des informations susceptibles de subir des changements. 

Publicités

4 réflexions sur “Se motiver pour apprendre l’espagnol

    1. Oui on peut facilement se faire comprendre avec l’espagnol d’Espagne, bien sûr il y a quelques spécificités. Par exemple, on vouvoie souvent en Amérique latine (usted) ou on utilise des expressions différentes, pour dire voiture en espagne on dira « coche » en amérique latine « caro », etc. Mais ça s’apprend vite 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s